Eskif

Port de Tarrafal

Cap-Vert, Tarrafal

Avis du port de Tarrafal

Informations

Portrait de Vincent Weil

Vincent Weil · 1 année
@vincentweil · Tarrafal

Suivre

⛵VOYAGE EN VOILIER EP#7 | CAP VERT - SANTO ANTAO & SAO NICOLAU

✅ABONNE-TOI : https://bit.ly/2rg9L0I (MERCI !)

✅INSTAGRAM : https://bit.ly/2FD3DVy

✅U-TIP :  https://utip.io/takemeeverywhere (pour nous soutenir)

✅NOTRE BLOG DE VOYAGE : https://bit.ly/2ritjCk

Voyager en voilier sans expérience de la voile. Un défi de plus de 3000 milles nautiques allant des îles Canaries au Brésil en passant par le Cap Vert. Nous n'avions jamais mis les pieds sur un voilier avant ce voyage de 5 mois sur l'Atlantique. Nous avons rencontré via le site la bourse aux équipiers un couple de retraité (Patrice & Michèle) et les avons rejoins aux îles Canaries. Et voilà, première fois que nous laissons le voilier au port afin d’explorer une autre île. On prend un gros ferry et en une heure nous voilà sur la majestueuse île de Santo Antao ! Arrivé à terre on embarque dans un aluguer direction le village de Paul. Là, c’est le coup de cœur immédiat ! Santo Antao offre une variété de paysage vraiment énorme et on est ébahie par les décors que nous traversons. On découvre le village de Paul et trouvons une petite auberge sympathique. On en profite pour découvrir le bord de mer. Plus tard dans la journée on part découvrir la fameuse vallée de Paul. On s’enfonce dans un vallon luxuriant en traversant de nombreux petit village.

Le jour suivant, on book une jeep pour nous transporter au 4 coins de l’île. Natha et moi prenons place à l’arrière du pick up et c’est parti ! On roule à travers des paysages incroyables et on s’arrête de temps en temps pour savourer la beauté des lieux. Plus tard, on arrive à Ponta do Sol, le village le plus au nord de l’île et commençons une petite rando direction l’un des plus beaux villages de l’île j’ai nommé : Fontainhas ! On passe vite devant un élevage de porc assez trash et suivons un sentier sinueux à travers les montagnes. Après 1h de marche, on commence à entendre une musique qui résonne dans la vallée. On découvre alors le magnifique village de Fontainhas au sons de « libéré, délivré » de la reine des neiges version portugaise. De retour au pick up, on flâne un moment vers le port puis nous remontons en route pour découvrir une des PLUS BELLE ROUTE DU MONDE !

Au sommet de la route de la corde, le pick up nous dépose au cratère de Cova. Le lendemain, on entame notre dernier jour sur l’île et voulons réaliser une longue marche le long de la côte Est. On longe la mer sur plus de 9km en partant du nord de Paul et marchons jusqu’au phare de Fontes Pereira de Melo.

Une fois de retour à la marina de Mindelo, on passe quelques jours au mouillage et repartons en mer pour une nouvelle île du Cap Vert, Sur le chemin, on décide de diviser le voyage en 2 en faisant une halte surprise sur l’île déserte de Santa Luzia. On jette l’ancre et réalisons par la suite qu’il nous sera impossible de rejoindre la plage pour cause de forte houle s’abattant sur le sable. Pas de problème, on profite de notre soirée en observant un joli coucher de soleil.

Le lendemain, on se remet en route direction l’île de Sao Nicolau. 26 milles de nav tranquille bouclé en un peu moins de 6h pour arriver jusqu’au port de Tarrafal. Le port est très mal protégé de la houle et seulement deux autres voiliers sont là. On tente quand même le coup et le bateau tient finalement plutôt bien  Un peu plus tard, nous découvrons rapidement le village et faisons la rencontre d’un Suisse ayant l’air dépité. Il nous raconte alors que son bateau a coulé il y a une dizaine de jours à seulement quelques mètres du nôtre ! Le soir, on rencontrera une famille qui nous invitera à manger le plat traditionnel du Cap Vert, j’ai nommé : La Cachupa !

Finalement, le 19 janvier, nous partons de Sao Nicolau en direction de l’île de Boa Vista. Mais avant de partir, nous avons le droit à la visite surprise d’un couple de baleine de quoi nous porter chance pour la suite du trajet ! Particularité de cette navigation : on navigue pour la première fois au près. Cela signifie que nous naviguons contre le vent. Le fait de remonter au vent, fait beaucoup giter le bateau et les conditions sont beaucoup plus sportive que lorsque nous sommes poussés par le vent. Durant 17h on navigue avec un vent de 25 à 30 nœuds de face et des grosses vagues qui s’abattent sur le pont du navire. Quelques changement de voiles et vomi plus tard on arrive finalement dans un cadre idyllique. Mais tout ça, dans un prochain épisode !

---------------------------------------------------

TAKE-ME-EVERYWHERE par Vincent & Nathalia

Blog: www.take-me-everywhere.com

YouTube: www.youtube.com/vincentweil

FB: www.facebook.com/takemeeverywhere

Instagram: www.instagram.com/takemeeverywhere

---------------------------------------------------

Hello, moi c'est Vincent. Je suis un blogueur/créateur/vidéaste amateur Suisse mais avant tout un aventurier dans l'âme et grand passionné de sport extrême et de voyage. Sur ma chaîne vous trouverez des vidéos tournés et montés par moi même : Voyage autour du monde | SnowBoard | StreetBoard | Plongeons | Moto | Navigation | Vélo | Etc... Suivez mes aventures sur : www.take-me-everywhere

En savoir +

Commentaires