Eskif
Portrait de Katell Quidelleur

Katell Quidelleur

31 abonnés
3 suivis

Après l'équivalent de 2 tours du globe en navigation à mon actif j'ai besoin de partager toutes les sensations et l'expérience acquise. J'ai créé le blog les tutos de la croisière dans ce but. Je vis à Brest, je navigue sur les bateaux des copains, aux Açores, en Espagne, en Bretagne... j'aime le soleil et la glace, le large et les petits mouillages sauvages.

Sur Eskif depuis 1 année.

Beneteau Oceanis 31

Portrait de Katell Quidelleur
Portrait de Katell Quidelleur

Katell Quidelleur · 10 mois
@les tutos de la croisière · Paimpol

Pour ce 13e week-end de croisière en Bretagne j’ai voulu prendre un mouillage autour de l’île de Bréhat. Je ne connais pas du tout cette zone de navigation. Je vais donc vous montrer comment construire un plan de navigation dans une zone que vous ne connaissez pas encore. Pourquoi choisir la baie de Saint Brieuc? Il y a au moins trois raisons à cela. La première est que nous avons fait le tour des principaux mouillages de mer d’Iroise. Il en reste quelques uns, moins connus, mais qui...



En savoir +

Commentaires

Portrait de Katell Quidelleur

Katell Quidelleur · 11 mois
@les tutos de la croisière

L’île de Sein est dans le top 3 de mes escales préférées en mer d’Iroise. Pourtant je ne m’y rends pas très souvent. Pourquoi? Quand s’y rendre en voilier? Lorqu’elle se présente, il ne faut pas rater la fenêtre météo et marée qui permet de se rendre à l’île de Sein. Cette escale magique requiert des conditions particulières pour les voiliers qui ne peuvent pas échouer. En effet le port de l’île de Sein échoue en grande partie à marée basse. Quant à la partie ...



En savoir +

Commentaires

Portrait de Katell Quidelleur

Katell Quidelleur · 1 année
@les tutos de la croisière

Naviguer en couple est le rêve de nombreux plaisanciers. Malheureusement il semble que ce ne soit pas toujours partagé, loin de là.

De fait la voile, et le monde maritime en général, reste un milieu très masculin, même s’il est beaucoup moins machiste qu’il ne l’était il y a encore 20 ans. J’en veux pour exemple cette édition du Télégramme Tresco Trophée que j’ai courue avec un équipage féminin en 2014. Sur une centaine de voiliers inscrits, j’étais la seule femme skipper, et nous étions le seul équipage féminin. Pour autant personne ne s’est moqué de nous, sauf peut-être quand j’ai oublié une de mes équipière à Tresco 🙂 Mais ceci est une autre histoire.

En réalité je crois que beaucoup d’hommes et de femmes apprécient la mixité sur les bateaux. Mais quelles sont donc les raisons qui retiennent certaines femmes de naviguer avec leur conjoint? Vraiment, elles n’aiment pas la voile? A moins que…

La suite sur le blog!



En savoir +

Commentaires

  •