Eskif
Portrait de Diane Jullich

Diane Jullich

49 abonnés
2 suivis

Laissez moi vous emmener dans mes aventures à bord de mon voilier "Nautigirl", un monocoque de 8,50m.
Let me take you with me and follow my adventures on board of my 28 foot sailing vessel named "Nautigirl".

Sur Eskif depuis 2 années.

POLYMER Sail 902

Port d'attache : Fort-de-France
Port actuel : Papeete
Portrait de Diane Jullich
Portrait de Diane Jullich

Diane Jullich · 8 mois
@Diane Jüllich

Transpacifique en solo sur un 28 pieds - Épisode 4 : Le passage de l'Equateur

1 femme, 1 petit bateau, 1 projet. Il y a 2 ans et demi, j'achetais un Sail 902, un monocoque de 8,50 mètres, que j'ai renommé Nautigirl avec comme projet de le ramener en Polynésie. C'est chose faite désormais. Et je vous raconte tout, absolument tout de mes 38 jours de traversée en solitaire.

En savoir +

Commentaires

Portrait de Diane Jullich

Diane Jullich · 8 mois
@Diane Jüllich

Transpacifique en solo sur un 28 pieds - Épisode 3 : Du près, encore du près...

1 femme, 1 petit bateau, 1 projet. Il y a 2 ans et demi, j'achetais un Sail 902, un monocoque de 8,50 pieds, que j'ai renommé Nautigirl avec comme projet de le ramener en Polynésie. C'est chose faite désormais. Et je vous raconte tout, absolument tout de mes 38 jours de traversée en solitaire.

En savoir +

Commentaires

Portrait de Diane Jullich

Diane Jullich · 8 mois
@Diane Jüllich

4.000 milles nautiques en 38 jours. 1 femme, 1 petit bateau, 1 projet. Voici ma transpacifique racontée comme si vous étiez à bord avec moi ! Déjà disponibles : les épisodes 1 et 2. Le reste est à suivre. N’hésitez pas à vous abonner à ma chaîne Youtube pour être au courant de la sortie … Continuer la lecture de Art. 15 – Transpacifique en solo

En savoir +

Commentaires

Portrait de Diane Jullich

Diane Jullich · 8 mois
@Diane Jüllich

Le Canal de Panama, c’est une traversée mythique – pour moi – de 77 kilomètres qui séparent la mer des Caraïbes de l’Océan Pacifique. C’était un rêve de le franchir un jour avec mon voilier et c’est finalement arrivé ! Pour se faire, chaque voilier doit avoir au moins 4 équipiers qui joueront le rôle … Continuer la lecture de Art. 14 – Le Canal de Panama

En savoir +

Commentaires

Portrait de Diane Jullich

Diane Jullich · 8 mois
@Diane Jüllich

Depuis mon passage à Grenade pour obtenir la certification de Yachtmaster Offshore fin 2017, j’ai continué à naviguer solo. Toujours des petites navigations courtes entre les îles de l’arc antillais, de Grenade à Saint-Martin. Plus vraiment l’envie d’alimenter mon blog car avec la maîtrise croissante de mon voilier, j’avais moins de choses intéressantes à raconter. … Continuer la lecture de Art. 13 – Ma traversée de la mer des Caraïbes

En savoir +

Commentaires

Portrait de Diane Jullich

Diane Jullich · 8 mois
@Diane Jüllich

Transpacifique en solo sur un 28 pieds - Épisode 2 : Hésitations...

1 femme, 1 petit bateau, 1 projet. Il y a 2 ans et demi, j'achetais un Sail 902, un monocoque de 8,50 pieds, que j'ai renommé Nautigirl avec comme projet de le ramener en Polynésie. C'est chose faite désormais. Et je vous raconte tout, absolument tout de mes 38 jours de traversée en solitaire.

En savoir +

Commentaires

Portrait de joel blanchard

Bonjour Diane
La liberté c'est de choisir ses exigences et ses contraintes et s'y tenir. Etre le patron de ses contraintes. (O de Kersauson)
Joel

Portrait de Diane Jullich

Diane Jullich · 8 mois
@Diane Jüllich

Single-handed transpacific passage on a 28 foot - Part 1 : Gone at last (English version) !

1 woman, 1 small boat, 1 dream. 2,5 years ago, I bought a Sail 902, a 28 foot monohull that I renamed Nautigirl. I dreamed of bringing her to French Polynesia. It is done today ! And I tell you all about my 38 days passage, single-handed.

Commentaires

Portrait de Diane Jullich

Diane Jullich · 9 mois
@Diane Jüllich

Transpacifique en solo sur un 28 pieds - Épisode 1 : Enfin partie !

1 femme, 1 petit bateau, 1 projet. Il y a 2 ans et demi, j'achetais un Sail 902, un monocoque de 8,50 pieds, que j'ai renommé Nautigirl avec comme projet de le ramener en Polynésie. C'est chose faite désormais. Et je vous raconte tout, absolument tout de mes 38 jours de traversée en solitaire.

En savoir +

Commentaires

Portrait de Francis FRANCIS

Bonjour,
la meilleure façon de réaliser ses rêves c'est de les transformer en projet. Ensuite, il faut trouver des ressources et agir pour le mettre en oeuvre . Tu l'as fait félicitation.
Certains te diront que tu n'as fait que traverser l'océan pacifique en utilisant les alizés. Ce que beaucoup d'autres on fait comme toi dans les années 1970 à 80 avec moins de ressources, surtout sans communication, sans aides extérieures, sans satellites, sans GPS . Ils oublient que le Pacifique propage un système de vagues fortes même sans vent, car elles viennent de loin. Ce n'était comme passer 38 jours en Bretagne sud dans la Baie de Quiberon sur une mer plate..
Je changerais bien ton titre en:

1 femme, 1 bateau ,1 projet, 1 petit budget, 1 océan, des vagues

Mais c'est trop long pour accrocher le lecteur

Portrait de Diane Jullich

Merci pour ton commentaire ! J'ai bénéficié de bonnes conditions sur cette Transpacifique. Juste une houle croisée un peu casse-pieds parfois. J'avoue avoir râlé... un peu... beaucoup parfois... La taille du bateau n'a pas aidé haha ! Mais sinon pas de tempêtes ou de vagues scélérates. Je ne me suis jamais sentie en danger. Très bien routée par le Monsieur Météo Tropicale des Antilles qui a accepté de me rendre ce service parce que nous avons un bon ami en commun. Et heureusement pour moi, le GPS existe maintenant ! Je n'ose pas imaginer comment faire un point précis au sextant avec un petit bateau qui bouge beaucoup et un ciel couvert l'essentiel du temps !!!

Portrait de Diane Jullich

Diane Jullich · 11 mois
@Diane Jüllich

Au secours, je coule !

Petite tranche de vie d'une voileuse : inverseur en rade et démonté, arbre reculé pour l'occasion et lors d'une manœuvre d'un bateau à moteur qui se met à couple avec Nautigirl, les remous de ses 500 chevaux font avancer mon arbre et une centaine de litres d'eau se déverse dans le bateau... Une pompe de cale automatique sur Off et pas sur Auto et on frôle la catastrophe. Il n'y a plus qu'à en tirer de bonnes leçons...

Commentaires

Portrait de Diane Jullich

Diane Jullich · 11 mois
@Diane Jüllich

Violent grain à Panama : ancre qui lâche, bateau à la dérive, échouage

Brisas de Amador, un mouillage tranquille jusqu'à ce fameux 6 juin 2019. Il est 17 heures quand un violent grain s'abat sur la zone. D'un calme plat, on passe à 40 noeuds en quelques minutes. Et c'est la débandade. Plusieurs bateaux finiront échoués sur la côte...

Commentaires

Portrait de Diane Jullich

Diane Jullich · 1 année
@Diane Jüllich

(1) Une construction initiée par les Français. En 1880, une collecte de fonds géante est organisée à la Bourse de Paris sous l’impulsion du promoteur Ferdinand Marie, vicomte de Lesseps (dit Ferdinand de Lesseps) fort de sa réussite avec le canal de Suez et la construction du canal de Panama commence en 1881. Vingt-trois ans … Continuer la lecture de 14 faits insolites sur le Canal de Panama

En savoir +

Commentaires

Portrait de Diane Jullich

Diane Jullich · 1 année
@Diane Jüllich

Aujourd'hui, j'ai traversé le Canal de Panama

Nautigirl, mon 28 pieds, a enfin traversé le Canal de Panama. Un rêve que j'aurais pris 2 ans à concrétiser. Je vous emmène avec moi dans cette traversée du canal pleine de péripéties !

Commentaires